mercredi 3 avril 2013

Le site d’Azertyplus a été réalisé avec Dreamweaver




Dans le cadre de ma série d’enquêtes sur la manière dont lestélésecrétaires réalisent leur site internet, je continue par Catherine VANDERZYPPE, secrétaire indépendante à BERCK, depuis février 2009.

Elle a créé son site internet, AZERTYPLUS, au moyen du  logiciel de création de site Dreamweaver.

Bonjour Catherine,

Je te remercie d’avoir accepté de participer à cette enquête.
Peux-tu nous dire quand et comment tu as réalisé ton site internet ?

Je l’ai créé pendant le 4ème trimestre 2008 après avoir décidé en juin 2008 de m’installer comme secrétaire indépendante.

N’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai tout simplement suivi les conseils de Nathalie Crépin qui donnait dans son pack installation le lien vers le téléchargement gratuit de Dreamweaver. Elle semblait dire que si, elle, avait réussi, c’était à la portée de tout le monde donc hop ! Pourquoi pas moi ?

Comme j’aime découvrir, apprendre, réaliser moi-même, je peux dire que cela s’est bien passé. Néanmoins, j’ai mis beaucoup de temps !!!!!!!! Puisque j’apprenais en même temps.

À l’époque, j’ai obtenu beaucoup d’aide via le forum, à n’importe quelle heure de la journée, il y avait toujours quelqu’un qui venait apporter une réponse à mes posts de questionnement. Un vrai plus !

En ce qui concerne les éléments graphiques du site, j’ai tout fait moi-même avec des logiciels de retouche ou en achetant des photos via Fotolia par exemple.

Je peux le modifier par moi-même, puisque je maitrise Dreamweaver maintenant.

Au début, je n’avais pas de formulaire de contact sur mon site, je l’ai mis en place par la suite. Donc je peux modifier quand je veux. Et pourtant je ne le fais pas…

Quels sont, selon toi, les avantages et les inconvénients, de cette solution ?

Je pense qu’il est préférable maintenant d’avoir un site avec interface de gestion du style Joomla, WordPress, Spip…

Non seulement je les trouve plus modernes, moins statiques et ils peuvent aussi être reliés aux réseaux, aux blogs etc. Dreamweaver c’est bien pour des sites vitrine.

Au final, combien ça t’a couté ?

Alors financièrement, 0 euro pour le site, si ce n’est les 2-3 photos mais cela ne va pas chercher bien loin, 15 euros/an pour le nom de domaine pris chez GANDI et 36 euros/an pour l’hébergement classique chez OXITO.

Avec le recul, j’aurais dû prendre les 2 au même endroit pour simplifier les choses et avoir un package ;-)

J’aurais également dû choisir un prestataire que tu peux contacter facilement !!! Ce qui n’est pas le cas…

En temps, pas mal tout de même, je crois me souvenir que j’ai mis 2 à 3 mois pour le faire à raison de 4 h/jour tout en apprenant !

Prises de tête j’en ai eues, oui, notamment avec la mise en place de mon formulaire de contact ! Mais je n’ai jamais abandonné !

Et finalement par la suite, c’est une prestation que j’ai proposée. J’ai donc créé des sites Internet soit avec Dreamweaver, soit avec Web Creator que j’ai appris également. Et je sais donc maintenant mettre à jour des sites construits avec ces logiciels, un avantage ;-)

Est-ce que c’est une solution que tu conseillerais ?

Oui, mais directement avec WordPress aujourd'hui ! Beaucoup plus jolis et faciles à mettre à jour, même pour quelqu’un qui ne s’y connait pas beaucoup. Mais surtout éviter les plateformes du genre E-monsite, ou je ne sais quoi d’autre, qui donne vraiment une mauvaise image avec toutes ces publicités.

Quand je vois des sites de télésecrétaires de la sorte, je me dis dommage pour elle, elle n’obtiendra rien par le biais de son site !

D’une manière générale, si vraiment on ne s’y connait pas et que l’on n’a pas envie non plus d’appendre, je conseillerais de choisir un prestataire pour établir la base. Ensuite avec un bon tutoriel, on peut mettre à jour, compléter soi-même les billets, les pages.

Mais de ne pas dépenser 2 000 euros avant même de savoir si l’entreprise va rentrer de l’argent, mais ne pas non plus s’aventurer à lancer un site bourré de publicités comme je l’expliquais juste avant !

Si c’était à refaire, oui, je choisirais la même solution, car en 2008 WordPress par exemple n’était pas si développé et j’ai toujours eu des retours positifs de mon site Internet. On m’a souvent dit qu’il était joli, net. Et encore aujourd'hui je reçois des demandes par le biais du formulaire que j’ai installé sur toutes les pages.

Visitez le site internet AZERTYPLUS :

Pour participer à l’enquête sur la manière dont les secrétaires indépendantes réalisent leur site internet : contactez-moi !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire